AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Nouveau départ

Aller en bas 
AuteurMessage
Anthony Destra
Chef des Aurors
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 05/11/2007

MessageSujet: Nouveau départ   Mer 7 Nov - 13:26

Une pièce sombre, et froide...Entièrement plongée dans les ténèbres...Seuls quelques rais de lumière parviennent à se faufiler par la mince embrasure d'une fenêtre cachée par un rideau assez épais. Dans cette pièce, un ronflement régulier peut se faire entendre...mais personne ne l'entend. Et ce n'est pas plus mal comme ça. Car l'homme qui dort en cette pièce aussi calme que la nuit étoilée déteste être interrompu dans ce qu'il fait, même dormir paisiblement. Paisiblement, vraiment? Il se retourne dans son lit, parcouru d'un vague frisson. Ses rêves sont hantés par des Détraqueurs, ces horribles gardiens d'Azkaban...

"Non.....nooonn...." balbute-t-il dans son sommeil, ce pauvre homme, hanté par son passé. "Allez.....vous-en...noon!"

Soudain, il se redresse d'un bond. Des gouttes de sueur couvrent son corps. Des gouttes de sueur froide. Sa respiration est haletante...ses poumons, comme son coeur, cherchent à reprendre leur débit régulier, mais c'est difficile, comme si quelqu'un ensserait ces organes dans sa main, les pressait fortement...Le cerveau de cet homme analyse alors rapidement la situation. Un cauchemard. Rien qu'un cauchemard.

L'homme pousse un soupir. Pas forcément un soupir de soulagement, cependant. Son attention est aprfaitement opérationelle, et il observe scrupuleusement le moindre détail autour de lui, comme s'il s'attendait à ce qu'un Détraqueur pénètre soudain dans la pièce. A cette pensée, un frisson lui parcourt l'échine, et, dans un geste désordonné, envoie sa main sur la table de chevet qui se trouve à sa gauche, dans l'espoir d'y trouver sa baguette magique. Ah, la voilà, cette petite, cet instrument chéri. Dire que d'un vulgaire bout de bois dans lequel des bouts d'aigue-marines sont placés, peuvent surgir de puissants sortilèges capable de faire le bonheur tout comme semer la désolation. Les voies de la magie sont impénétrables... Portant ce bout de bois (27,5 centimètres) à bout de bras, l'homme murmurre une parole qui ne s'entend presque pas, malgré le silence pesant de l'endroit où il se trouve :


"Lumos..."

Aussitôt, de l'extrémité de la baguette surgit un faiseau de lumière qui s'élargit, jusqu'à former une source lumineuse, comme à la manière d'une torche, éclairant la pièce, bien qu'une partie soit encore plongée dans la pénombre. C'est une petite pièce, avec un lit en bois du plus simple effet. Impossible cependant de déterminer le style de ce lit, ni son époque. De toute façon, qui s'en fiche? Il n'est pas là pour faire beau, mais bel et bien pour supporter le dormeur. Une table de chevet qui semble du même bois trône à son côté. Sur celle-ci, plusieurs livres sont empilés, dont notamment un livre de sortilège. Une lettre traîne aussi sur cette table. Elle semble officielle, et signée du Ministère. Suivent ensuite quelques commodes pour des affaires en tout genre, et une armoire pour les vêtements et robes de sorciers. Enfin, quelques tableaux représentant des sorciers d'une autre époque traînent de-ci de là.

Le sorcier repose sa baguette, visiblement plus détendu. Sa respiration retrouve son rythme normal, et il se lève, s'étire un coup. Il est torse nu, et porte un pantalon de pyjama. Il ne semble pas très musclé, pourtant, il dégage quelquechose d'impressionant, d'austère. Par contre, il ets plutôt grand : pas loin d'un mètre 90. En baillant, l'homme, qui semble âgé de la trentaine, sort de la pièce, pour aller dans sa cuisine.


___________________________________

Une heure plus tard...

___________________________________


Voilà, il est presque l'heure. L'heure de quoi? Mais d'aller travailler, enfin. Le sorcier, habillé d'une élégante robe bleue qui lui donne un air solennel, se tient devant une cehminée, qui traîne dans son propre salon. Par la fenêtre, on peut voir dehors une tempête de neige particulièrement vigoureuse. Comme si cette maison -ou plus exactement, ce chalet- était situé en plein blizzard. Ce n'est d'ailleurs pas faux...la situation géogrpahique de ce chalet n'est pa sun hasard. L'homme prend un petit sac qui trâine sur la cheminée, en sort une pincée de poudre verdâtre, et la jette dans la cheminée, qui prend aussitôt une teinte vert émeraude. Reposant le sac, il sort alors sa baguette magique, et donne un petit coup sur la cheminée, qui vibre avec le chalet entier. Les sorts de sécurité sont activés, on ne sait jamais, des fois que des intrus parviennent à trouver l'empalcement...puis l'homme, à la longue chevelure brune, s'avance dans le feu, qui semble ne lui faire absolument aucun effet, et prononce d'une voix claironnante :

"Londres, Ministère de la Magie, Hall D'Entrée ! "

Instantanément, il est pris dans un tourbillon, et plaque ses bras le long du corps, par sécurité. Au bout d'un moment qui paraît interminable, il sort en titubant légèrement dans un grand hall bondé de monde : le Ministère de la Magie. Sortant d'une cheminée, il s'époussette un coup, avant de marcher devant lui, sachant où il va.

"Bonjour, Mr.Destra." entend-il souvent sur son passage. Monsieur Destra...Anthony de son prénom. Emplyé à la Défense du Ministère, un des éléments les plus enhardis qu'on n'ait jamais vu depuis longtemps. Craint par certains, respecté par d'autres, on dit de lui qu'il a un sombre passé, mais peu de gens savent véritablement son histoire...peu de gens savent qu'il fut il y a 6 années de celà un mangemort qui se faisait capturé. De toute façon, seuls ses éventuels "rivaux de travail" se soucient de son passé. Les autres voient aujourd'hui qui il est, et la méthode efficace de son travail.

"Bonjour, bonjour" répondait Anthony, le regard fixe, presque sans aucun sourire. Peu de gens avaient vu Anthony sourire. Aujourd'hui, Anthony ne prenait aps le chemin habituel de son bureau. Il allait bien dans le Département de la Justice Magique, mais prenait cette fois le chemin d'une salle d'audience. Arrivé devant la porte, il se planta là, aussi raide qu'une statue, jusqu'à ce qu'on vienne le chercher.

"Ah, Mr.Destra, ravi de vous voir...si vous avez votre convocation, alors vous pouvez entrer..."

Anthony sortit de sa poche la lettre qui trâinait une heure auparavent sur sa table de chevet, et la présenta au vieil homme qui se tenait devant lui.

"Bien bien. Veuillez me suivre..."

Anthony pénétra à sa suite, et la porte se referma. Que faisait-il là? C'était toute une histoire...l'histoire de sa vie, de ses objectifs, ses aspirations...Anthony n'était, depuis 6 ans, qu'un élément intégré au Ministère. Un peu comme un agent "amovible" : on lui donnait plusieurs missions. Il était payé et reconnu officiellement, évidemment, mais il n'avait pas de véritable dénomination pour son travail. Aide de la Justice Magique, voilà quel fut son métier. Mais aujourd'hui, comme tant d'uatres candidats, il passait un examen. Un examen pour obtenir un des titres les plus glorifiques qu'il aurait jamais dans son existence : Chef des Aurors. Le rêve peut-être pas de tote une vie, mais en tout cas, de toute une pensée. L'aboutissement de ses efforts pour se faire racheter de ses fautes passées...

Une demi-heure plus tard, Anthony sortit de la salle, l'air un peu angoissé. On lui avait indiqué une salle d'attente où il devrait patienter jusqu'à ce que le jugement soit rendu. Parmis les 10 candidats, qui serait retenu Chef des Aurors? Une vraie émission de télé-réalité moldue... En pénétrant dans la salle d'attente, Anthony vit déjà 6 des autres candidats. Il n'y avait plus qu'à attendre que les trois derniers passent. L'épreuve n'avait pas été forcément très simple. Le plus déstabilisant n'était pas le petit aprcours d'obstacle qu'il avait dû passer, mais sans nul doute la présentation orale de ses motivations. Un bon chef des aurors devait non seulement savoir être efficace sur le terrain, mais avoir aussi des capacités de leader.

Pas moins d'une heure et demi plus tard, alors que les 10 candidats étaient réunis là depuis dix minutes, le vieil homme pénétra dans la salle d'attente. Les rares conversations qui survivaient encore s'éteignirent aussitôt, laissant planer un silence de mort. Le vieil homme sourit doucement, et annonça le résultat
.

"Le sorcier qui a été retenu pour occuper le poste de Chef des Aurors est...Destra, Anthony. Félicitations!"

Anthony n'en revenait pas. Il se leva nonchalemment, et serra la main que lui tendait le vieil homme, balbutia quelques remercimeents sous l'oeil un peu déçu de ses collègues.

Une demi-heure plus tard, Anthony était dans son nouvea bureau, n'en revenant toujours pas. Devant lui, une pile de dossier.


*Bon, faudrait peut-être que je commence par éplucher ces dossiers, histoire de savoir qui est dans mon équipe, désormais...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evan Connord
Directeur de Poudlard
Directeur de Poudlard
avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 25/07/2007
Age : 38
Localisation : Manoir des Connord/Madila

MessageSujet: Re: Nouveau départ   Mer 7 Nov - 21:27

- C’est fini a présent, c’est fini.

Evan se réveilla en sursaut, et regarda a ses cotés. Amélie dormait profondément, et rien de semblait perturbait cette nuit. « c’est fini a présent, c’est fini », cette voix résonner dans sa tête, sa propre voix.
Voilà déjà plusieurs mois que le seigneur des ténèbres était mort, et qu’il avait choisi de rester avec sa famille. Sa vie était redevenue normale, il était devenu directeur de Poudlard, il venait d’avoir deux autres enfants, et il avait réussi a se rapprocher de son père.
Mais tout était redevenu flou hier, lorsqu’il était allé au chemin de traverse. La tension de l’époque, la peur, le devoir, et le remord était revenus dans son esprit alors qu’il lisait ce message officiel : Le ministère recherche des personnes qualifiés voulant devenir Aurors. Toutes personnes se sentant concernées sont priées de se rendre au ministère rencontrer Mr Destra, le nouveau directeur des Aurors.
A ce moment la Evan avait sentit le monde s’écrouler a ses pieds , si l’on avait besoin des aurors, c’est que la guerre n’était pas aussi finis que l’on pouvait le pensé. Oui, des mangemorts couraient toujours, il le savait, mais il pensé que les autres aurors étaient suffisants pour les arrêter. Il avait donc arrêter son métier d’auror pour rester au près de sa famille, et était rentré tôt chez lui pour annoncer la nouvelle. Mike s’était mit a pleurer, et Evan s’était voulu rassurant: c’est fini à présent, c’est fini.
Mais apparemment non, ce n’était pas fini. Durant des années il avait eu peur pour sa famille, pour lui. Il avait arrêter des mangemorts, dans l’espoir que bientôt tout serait fini, mais tout semblait loin.
Des hommes étaient mort, et pourtant il n’y avait jamais pensé. L’important était que sa famille allé bien, que personne ne soit mort, et que ses enfants puissent vivre mieux.
Sur la table de nuit, Evan récupéra sa baguette, et se leva. Après un léger coup d’œil vers Amélie et la pièce, il se dirigea vers la salle de bain. En prenant sa douche Evan repensa au message… il en avait les capacités, et l’envie aussi. Il était directeur à présent, mais il aurait le temps d’avoir un autre métier, et auror était approprié. Evan s’essuya la visage en laissant l’eau lui coulait sur le visage, puis sortit de la douche.
Il regarda sa montre 04:51. Trop tôt pour espérer voir les enfants debout, et également trop tôt pour réveiller sa femme. Il s’habilla, et se dirigea vers Poudlard.

_________________________________________


Evan signala aux quelques professeur qu’il serait absent cette soirée. A vrai dire, il n’étais jamais présent dans l’établissement le soir, malgré qu’une chambre lui était donné. Les rares fois ou il y dormait se résumer aux disputes entre lui et Amélie ou quand il était épuisé. Bien-sur, si Poudlard se trouvait en danger il y resterait également. Il avait prit son choix quelques heures auparavant, en voyant deux gamins dans le parc de Poudlard. Un d’eux joué le rôle du mangemort, et l’autre de l’auror. Bizarrement ils faisaient tout pour que l’auror gagne, comme si cela était normal. Ils n’avaient plus peur, mais les gentils devaient gagner, depuis toujours.
Evan transplana alors vers le ministère, et pénétra dans l’établissement. Il laissa sa baguette à l’entrée, et après avoir était inspecter se dirigea vers le niveau -II, le département de la justice magique.
L’endroit semblait désert, mais cependant une pièce était allumé, et semblait avoir un minimum d’activité. Sur la porte était inscrit Destra Anthony - Directeur des aurors.
Evan cogna a la porte, d’un toc vif et a la fois léger. Il ne savait pas pourquoi il était venu, mais il en avait envie.

_________________

Evan Connord
Mari de Amélie Madila
Père de Mike , Aurore, Matthews et Lucas Connord
Ancien Serpentard ; 27 ans
Directeur de Poudlard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petercincotti-4ever.skyrock.com/
Anthony Destra
Chef des Aurors
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 05/11/2007

MessageSujet: Re: Nouveau départ   Mer 7 Nov - 23:13

L'arrivée d'Evan en fin de soirée au Ministère se déroulait 3 jours après la nomination d'Anthony à ce poste. En effet, avant de commencer par autre chose, Anthony avait demandé de tout suspendre le temps qu'il fasse le ménage dans les dossiers, les classifications, ect. Mais s'il y avait bien un don que l'on pouvait reconnaître à Anthony, c'était justement sa capacité à...faire le ménage. C'en était presque une manie chez lui, de ovuloir que les choses soient bien ordonnées, propres. C'était d'ailleurs ce qui faisait sa particularité à l'époque où il était mangemort. Alors que les autres n'étaient que bêtes assoifées d'une envie de tuer, lui était un peu plus....ordonné. Non pas qu'il refoulait ses élans assasins, certes, mais il faisait ses missions conscencieusement, ce qui lui valu une forte réputation de dangerosité au sein du Ministère. Pas le plus violent, pas le plus rapide, mais certainement, un des plus efficaces...

En trois jours, Antohny avait accompli un travail formidable. Il avait même obtenu quel a pièce qui était à côté de son bureau devienne une vaste bibliothèque renfermant des dossiers officiels sur beaucoup, beaucoup de gens que le Ministère surveillait discrètement...l'équivalent du FBI moldu, Anthony ne faisait pas les choses à moitié.

C'était le soir du troisième jour. Le ministère était plongé dans l'obscurité relative au soir. La majorité des employés étaient reprtis dans leur famille. Anthony, lui, ne toruvait le bonheur que dans le travail, qui lui occupait l'esprit, et donc, lui permettait de ne pas s'ennuyer.

Anthony posa un dossier au milieu d'autres dossiers étiquetés, puis, par une porte, revint dans son bureau. Il se mit à farfouiller dans ses tiroirs à la recherche du dernier dossier, puis se redressa, son sourcil gauche froncé.

*Mais bon dieu, qu'en ai-je fait?*

Le dossier semblait se cacher, mais rien ne pouvait rester longtemps caché aux yeux d'Anthony...plus précisemment, à l'oeil d'Anthony. Son oeil magique pivota sur lui-même, effectuant un tour de 360 degrés, inspectant minutieusement les environs pour trouver ce fichu dossier. Lorsque l'oeil se tourna en direction du couloir, Anthony vit alors quelqu'un arriver dans sa direction.

*Tiens, je l'ai déjà vu, lui....hmmm...oh, j'y suis...mais, que vient-il donc faire ici??*

L'individu se dirigeait vers son bureau. Anthony s'avança alors vers la porte, et juste après qu'Evan et frappé trois fois, il l'ouvrit, et dit d'un ton solennel :

"Bonsoir, Mr.Connord...entrez donc, je vous prie."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouveau départ   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouveau départ
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une lettre, une envie..un nouveau départ?
» Xyonne, nouveau départ, nouveau pandawa,nouvelle orientation
» Petite aide pour un nouveau Départ :D
» Un nouveau départ
» Sen.se : nouveau départ et/ou abandon du lapin ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Magical :: Le Monde Magique :: Le Ministère de la Magie :: Niveau II - Département de la Justice Magique-
Sauter vers: